Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2022-03-31T08:29:00+02:00

Pensée du jour Omraam Mikhaël Aïvanhov - Mois de mars 2022

Publié par Rose du Sud
Pensée du jour Omraam Mikhaël Aïvanhov - Mois de mars 2022

Pensée du jeudi 31 mars 2022 - l’homme se lie aux entités

Par ses pensées et ses sentiments, l’homme se lie aux entités, aux courants et aux éléments de l’espace qui correspondent à ces pensées et ces sentiments, et il finit par les attirer. C’est ainsi que s’expliquent la santé et la maladie, la force et la faiblesse, l’intelligence et l’aveuglement, la beauté et la laideur, etc. Ce sont des éléments que l’homme lui-même a attirés. Donc, si vous rencontrez de grandes difficultés dans cette existence, c’est parce que, dans le passé, vous avez par votre ignorance attiré des éléments négatifs. Mais maintenant, grâce à cette philosophie initiatique qui vous apprend à travailler sur vos pensées et vos sentiments, vous pouvez vous lier aux entités et aux régions les plus pures et lumineuses pour vous reconstruire avec toutes les qualités que vous désirez: la beauté, la force, l’intelligence... C’est cela le secret de la résurrection.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Pensée du mercredi 30 mars 2022 - Les sciences occultes

Les sciences occultes présentent aux gens toutes sortes de méthodes pour obtenir la réalisation de leurs désirs, mais sans expliquer ce qui leur arrivera si ces désirs sont trop personnels et égoïstes, s’ils transgressent les lois de la nature, s’ils vont contre l’ordre divin. On dit seulement: «Faites ceci... faites cela...» et souvent ceux qui le font se cassent la tête. Voilà pourquoi ces méthodes ne sont bénéfiques et valables que si vos désirs sont divins, s’ils ne sont pas uniquement bons pour vous mais aussi pour le monde entier. Car il faut que vous le sachiez: tout se réalise et c’est là le danger. Vous direz que vous ne voyez pas ce danger. Mais justement, qui dit que si vos désirs se réalisent vous n’allez pas souffrir parce que vous n’avez pas su prévoir les complications qui vont en résulter? Celui qui n’a pas étudié les rapports entre ses désirs et les lois de la nature et de la vie, qui ne s’est pas demandé ce que ces désirs donneront en se réalisant, s’expose à de grandes désillusions.

Pensée du mardi 29 mars 2022 - Le christianisme

Le christianisme a mis l’accent sur l’aspect douloureux et tragique de la croix, sur son aspect de mort, en l’associant essentiellement à la mort de Jésus. En réalité il faut voir dans la croix une signification beaucoup plus vaste: celle de la matière dans laquelle l’esprit descend pour la vivifier. Bien sûr, il arrive que l’esprit s’engouffre dans la matière et s’y endorme; s’il n’a pas les forces suffisantes pour l’animer, cette union devient le tombeau de l’esprit, et c’est malheureusement ce qui se produit avec une quantité de gens qui laissent l’esprit s’enterrer en eux. La matière est la croix sur laquelle l’esprit ne cesse de se sacrifier, mais ce sacrifice n’a sa raison d’être que si la matière se transforme et devient plus vivante, plus pure.

Pensée du lundi 28 mars 2022 - Souvenirs - ne pas revenir sur des états négatifs

Comme la plupart des gens, vous avez la mauvaise habitude de vous souvenir surtout de ce qui vous a fait souffrir, vous le portez, vous le regardez, vous le ruminez. C’est très dangereux, il ne faut pas retourner vers ce qui a été mauvais. Il faut une fois pour toutes en tirer une conclusion et ne plus y revenir. Vous vous faites du mal en revenant continuellement sur des états ou des événements négatifs. Essayez plutôt de vous rappeler les moments les plus lumineux de votre existence, étudiez par qui et comment ils sont arrivés, faites-les revenir souvent dans votre mémoire exactement comme vous rejouez souvent une musique que vous aimez, et vous revivrez de nouveau les mêmes sensations de pureté, de liberté, de lumière.

Pensée du dimanche 27 mars 2022 - votre caractère dépend de vous

Vous pouvez modifier votre caractère mais pas votre tempérament. Si vous êtes né avec tel ou tel tempérament, cela vient de vos vies antérieures: dans le passé, par vos pensées, vos sentiments et vos actes vous vous êtes lié à certaines forces qui déterminent maintenant votre subconscient, c’est-à-dire votre tempérament; et là vous ne pouvez pas changer grand-chose. C’est comme le système osseux ou le système musculaire, là non plus vous ne pouvez rien changer: vous ne pouvez ni élargir votre crâne, ni allonger votre nez, ni redresser votre menton s’il est fuyant. Ces éléments constituent aussi le tempérament, et bien que dans la nature tout se transforme ou puisse se modifier par la toute-puissance de la pensée et de la volonté, ces changements sont cependant si lents et si imperceptibles qu’on peut considérer qu’ils sont inexistants. Mais votre caractère dépend de vous: par vos efforts, par votre orientation spirituelle, vous pouvez le modifier, l’améliorer, le façonner, c’est justement le travail de tous dans un enseignement initiatique.

Pensée du samedi 26 mars 2022 - Les faux Maîtres

De plus en plus on voit des gens qui, parce qu’ils ont lu quelques bouquins ésotériques, se croient capables de jouer le rôle de Maître spirituel. Et les autres, qui sont naïfs, au lieu de les étudier un peu pour voir vraiment comment ils sont, comment ils se conduisent, vont les suivre les yeux fermés. Ils ne se demandent pas d’où ils viennent, comment ils ont vécu jusque-là, qui était leur Maître, qui les a envoyés... Ah, non, non, il est inutile de se poser la question. Il suffit que quelqu’un leur joue un peu la comédie et leur raconte que dans trois jours ils seront initiés – moyennant une somme importante, bien sûr – ils le croient. Ils sont pressés, vous comprenez, l’Initiation ne doit pas durer plus de trois jours, et c’est pourquoi le premier charlatan ou escroc qui veut profiter de leur crédulité est le bienvenu: il leur donnera l’Initiation! Eh bien, qu’ils ne se plaignent pas ensuite d’avoir été trompés!

Pensée du vendredi 25 mars 2022 - Mon Père céleste travaille et moi je travaille avec Lui.

Jésus disait: «Mon Père céleste travaille et moi je travaille avec Lui.» Mais Jésus doit-il être le seul à travailler avec son Père céleste? Non. Vous aussi vous pouvez participer à ce travail pour que le Royaume de Dieu se réalise sur la terre. Que cette réalisation soit proche ou lointaine, cela ne doit pas tellement compter pour vous. Ce qui doit compter, c’est que du moment que vous participez à ce travail gigantesque, noble, divin, que vous mettez là toutes vos forces et vos énergies, vous êtes en train de vous rapprocher de la Divinité.Il est très important de savoir dans quel but on travaille, où on place ses énergies. Ceux qui participent à des entreprises malhonnêtes, s’imprègnent sans le savoir des impuretés qu’ils remuent, et finissent par se détruire. Alors que ceux qui participent à une entreprise généreuse, céleste ajoutent chaque jour à leurs corps subtils des particules de lumière. En travaillant pour le Royaume de Dieu c’est en eux qu’ils commencent à l’installer.

Pensée du jeudi 24 mars 2022 – Etre un récipient vide

Beaucoup de personnes décident d’embrasser un enseignement spirituel parce qu’elles sentent qu’il y a quelque chose à changer dans leur vie, mais elles portent leurs vieilles habitudes tellement bien incrustées en elles qu’elles n’acceptent pas les vérités de cet enseignement: ces vérités ne correspondent pas à ce qu’elles pensent, à ce qui leur convient et elles les rejettent. Alors, à quoi cela sert-il? Vous devez entrer dans une École initiatique comme si vous étiez un récipient vide, en rejetant toutes les théories et opinions erronées que vous vous êtes formées ou que vous ont léguées des humains qui n’étaient pas éclairés. Si vous allez dans une École initiatique en vous conduisant comme une bouteille pleine, quoi que fasse votre instructeur et quel que soit son désir de déverser en vous le Ciel, il ne pourra pas, cela n’entrera pas.

Pensée du mercredi 23 mars 2022 – La pensée

La pensée nous permet de comprendre mais elle nous permet aussi d’agir, car elle est quelque chose de plus qu’une simple faculté ayant pour but la connaissance, elle est la clé de tout, c’est la baguette magique, l’instrument de la toute-puissance. Donc, lorsque vous avez réussi à dégager votre pensée de tout ce qui est susceptible de l’entraver et que vous la tenez bien sous votre contrôle, vous pouvez l’orienter dans la direction que vous désirez pour qu’elle fasse un travail: régulariser, harmoniser les particules et les courants en vous et dans le monde entier. Vous donnez des ordres, vous vous concentrez sur une idée, ou sur une image, vous la maintenez, et c’est elle qui va travailler, trouver de nouveaux matériaux et les organiser.

Pensée du mardi 22 mars 2022 - Lever du soleil - permet de trouver notre centre

Pourquoi allons-nous le matin contempler le soleil qui se lève? Parce que c’est un exercice qui nous permet de trouver notre propre centre. Le soleil est le centre d’un système qu’il soutient, organise et vivifie. Si le mouvement des planètes autour du soleil est considéré comme l’image même de l’harmonie universelle, c’est justement parce que les planètes tournent autour d’un centre qui maintient l’équilibre. Si le soleil disparaissait de la place qui est la sienne, ce serait le chaos. Il en est de même pour nous: tant que nous n’avons pas un centre qui maintient, qui équilibre et coordonne les mouvements de la périphérie, nous ne pouvons pas avoir une vie et une activité harmonieuses, constructives.

Pensée du dimanche 20 mars 2022 - Il faut voir comme la nature travaille
 
« Il faut voir comment la nature travaille. C’est elle qui, à un certain moment, pousse les animaux et les humains à avoir tel ou tel comportement et, quelque temps après, c’est encore elle qui les pousse à abandonner ce comportement pour un autre, parce que l’époque est différente. Prenons l’exemple de la peur. La peur est un réflexe que la nature inspire à tous les animaux pour assurer leur conservation. Heureusement que les animaux ont peur, c’est ainsi qu’ils échappent au danger. Et il en est de même de l’homme... Mais pour parvenir à un degré supérieur de l’évolution, l’homme doit se débarrasser de cet instinct de peur, qui est de toutes sortes: peur des autres, peur de la misère, de la maladie, de la mort... Si, dans un état antérieur de l’évolution, la peur était nécessaire à l’homme pour se protéger, elle est maintenant préjudiciable à son avancement spirituel, et il ne peut vaincre cette peur que par l’amour. »
 
Pensée du samedi 19 mars 2022 - Quand vous aimez quelqu’un
 
« Quand vous aimez quelqu’un, est-ce que vous vous demandez comment vous l’aimez? Non, vous dites: «Je l’aime, je l’aime...» Ça, c’est sûr que vous l’aimez, personne n’en doute, mais posez-vous quelques questions sur la nature de cet amour. Les humains appellent amour chaque convoitise, désir, besoin ou appétit. Du moment que le sentiment est là, il faut lui céder. Et même le raisonnement est interdit: l’intellect se tait. Devant le cœur qui est occupé à aimer, l’intellect n’a pas voix au chapitre, le cœur lui dit: «Tais-toi! Je parle, l’amour parle, qu’est-ce que tu as à dire, toi?» En réalité si le cœur et l’intellect travaillaient en collaboration, l’amour se manifesterait sous des formes et des couleurs plus belles. Moins un être est évolué, plus il cède devant l’insistance de son amour sans analyser s’il est désintéressé, pur ou utile. Du moment qu’il aime, il n’y a pas à réfléchir; voilà pourquoi il y a tellement de romans, de pièces de théâtre et de films pour raconter les aventures souvent désastreuses de ceux qui aiment! »
Pensée du vendredi 18 mars 2022 - For intérieur - toujours continuer à l’explorer

Efforcez-vous d’aller toujours plus loin dans la conscience et l’exploration de vos possibilités. Le Ciel ne vous laisse jamais sans vous tendre la main, sans vous montrer le chemin, sans vous présenter de nouvelles mines à exploiter, de nouvelles richesses à puiser. Il est temps de vous mettre au travail, car tout ce que vous aurez acquis dans votre âme et votre esprit comme connaissances, comme vertus, vous l’emmènerez un jour avec vous dans l’autre monde et vous le ramènerez aussi lorsque vous reviendrez vous incarner. Oui, c’est votre for intérieur que vous devez maintenant chercher à explorer, à exploiter, car vous y trouverez les éléments les plus précieux pour votre épanouissement et votre élévation.

Pensée du jeudi 17 mars 2022 - Buts et moyens - tendance à les confondre

Les humains ont une tendance déplorable à confondre les buts et les moyens. Ils savent qu’il y a toujours un but à atteindre et des moyens pour y parvenir. Mais ce qu’ils n’ont pas vu, c’est qu’ils sont en train de prendre comme moyens toutes leurs facultés les plus élevées pour atteindre le but le plus terre à terre. Pour satisfaire leurs appétits les plus inférieurs ils sacrifieront ce qui existe de meilleur en eux: leur intelligence, leur intégrité, leur pureté. Et même le Seigneur doit être là pour les aider dans leurs trafics et leurs folies. Et croyez-vous qu’ils se sont aperçus de cette situation? Pensez-vous! Ils n’ont jamais pris le temps de se demander: «Mais que cherchons-nous?... et quels moyens employons-nous pour l’obtenir?» Eh non, il faut un Maître pour le leur dire: «Mais regarde, mon vieux, quel est ton but!»

Pensée du mercredi 16 mars 2022 - Nature animale et instinctive: comment lui tenir tête

Tous les humains traînent avec eux leur lointain passé d’animaux: la ruse des uns, la brutalité, la cruauté, la voracité ou la sensualité des autres... Évidemment, cette nature animale est puissante: elle a eu des millénaires pour se fortifier et s’exercer parce qu’elle a vécu dans des conditions très difficiles. Regardez toutes les difficultés que les animaux doivent affronter pour survivre, trouver leur nourriture, se procurer un abri, le conserver et se protéger des autres animaux... Comment voulez-vous qu’après avoir vécu dans de pareilles conditions, notre nature instinctive soit maintenant douce, bonne, clémente? Mais ce qu’il faut savoir aussi, c’est qu’elle ne représente pas la dernière étape du développement. La question maintenant, c’est de travailler sur nos qualités psychiques et spirituelles, afin de tenir tête à toutes ces tendances instinctives. C’est cela le problème que nous avons tous à résoudre.

Pensée du mardi 15 mars 2022 - Médiumnité - d’abord se préparer et se protéger

On rencontre certaines personnes très sensibles, très médiumniques qui sont dans un état déplorable parce qu’elles n’ont aucun moyen de se défendre contre les entités astrales. C’est bien d’être sensible au monde invisible mais à condition d’avoir d’abord exercé son discernement et sa volonté, car pour entrer en contact avec le monde invisible on doit s’abandonner à l’influence des esprits. Mais les esprits, il y en a de toutes sortes qui, lorsqu’ils voient les humains sans défense, en profitent pour les tromper, se servir d’eux et prendre leurs forces. Alors, au bout de quelques années, les pauvres, ils sont complètement désaxés. Avant de se lancer dans certaines expériences, il faut savoir quels sont les risques et être capable de les affronter. Il ne suffit pas d’être attiré comme ça par certains aspects des sciences occultes, tous les véritables Maîtres vous le diront. Mais le jour où ils verront que vous êtes prêt, c’est eux-mêmes qui feront tomber le voile, et alors tout ce que vous vouliez voir et connaître sera là, accessible.

Pensée du lundi 14 mars 2022 - Vie - participer à la vie cosmique

De la même façon que vous participez à la vie de votre famille, de votre ville, de votre pays, vous devez apprendre à participer à la vie cosmique. Pourquoi s’imaginer qu’il faut être un astronaute et avoir des fusées pour voyager et travailler dans le cosmos? La terre voyage à travers l’espace éthérique, entraînée par le soleil, et nous sommes donc sur la terre comme dans un aéronef qui poursuit sa course parmi les étoiles. C’est cela qui fait de nous des citoyens cosmiques capables de participer consciemment, lumineusement, à la vie universelle. Il est temps d’abandonner ces notions limitées qui nous sont transmises par l’éducation, la société, pour embrasser des conceptions plus vastes, plus larges, plus grandioses: participer dans ce travail cosmique de lumière sous l’égide du Christ.

Pensée du dimanche 13 mars 2022 - Image - créer en soi une image divine

En créant en lui-même une image qui embrasse toutes les perfections, en la nourrissant, en la renforçant, peu à peu le disciple devient une autre créature, car cette image qui pénètre en lui le transforme. Et une fois qu’il a réussi à créer en lui cette image divine, partout où il va, cette image influence bénéfiquement les créatures, même les animaux, les plantes et les pierres, toute la nature, parce qu’il sort de lui des rayons, des forces, des vibrations qui agissent favorablement, apportant l’ordre, l’équilibre, l’harmonie. Combien de gens désirent qu’on les aime et font tout ce qui est possible pour y arriver! Mais malheureusement, ils ne font ces efforts qu’extérieurement. Pour être aimé il faut changer ses vibrations, les rendre plus douces, plus paisibles, plus harmonieuses, et cela n’est possible que si l’on a créé en soi-même une image divine, un haut idéal.

Pensée du samedi 12 mars 2022 - Orgueil et humilité - trouver un bon équilibre

Le disciple doit trouver un juste équilibre entre l’orgueil et une humilité exagérée. Il n’est pas bon, sous prétexte d’humilité, qu’il s’efface complètement car il finira par devenir abruti et stupide. Mais être trop convaincu de sa supériorité sous prétexte qu’il suit un enseignement spirituel n’est pas préconisé non plus, car là il deviendra ridicule. Ce qui est le plus difficile, c’est la mesure. Très peu de disciples, même dans les Écoles initiatiques du passé, ont su éviter de sombrer dans l’orgueil ou dans une humilité exagérée... qui n’est souvent que de l’orgueil camouflé! Prenez donc garde de ne pas tomber dans les mêmes erreurs. Il faut savoir être vêtu comme un roi tout en restant humble comme un serviteur.

Pensée du vendredi 11 mars 2022 - Collectivité - avoir pour but la fraternité universelle

Tant que les hommes feront passer leur intérêt personnel avant celui de la collectivité, il n’y aura pas de solution à leurs problèmes. Et quand je dis «l’intérêt de la collectivité», il ne s’agit pas seulement de la collectivité des êtres humains, mais de l’univers tout entier dont ils veulent toujours se servir pour leur seule satisfaction. Regardez comment ils exploitent les animaux, les arbres, les montagnes, la mer... Et si jamais ils ont un jour des moyens techniques suffisants, vous verrez ce qu’ils vont faire avec le soleil, la lune ou les autres planètes! Tout ce qui existe est utilisé comme moyen en vue d’un seul but: la satisfaction matérielle de l’homme. Alors, voilà maintenant ce qu’il faut changer: il faut intervertir le but et les moyens. Avoir pour but la fraternité universelle, l’harmonie universelle, et utiliser dans ce but tous les moyens que nous possédons: toutes nos qualités, nos facultés, nos forces et nos énergies. Ce n’est qu’à cette condition que les problèmes de l’humanité seront résolus.

Pensée du jeudi 10 mars 2022 - Place - trouver sa place pour donner des fruits

Quand l’homme réussit à trouver la place qui est vraiment la sienne, il est heureux. Chacun le sait, oui, mais tous ne savent pas quelle est leur place. «La place», c’est un mot qui a plusieurs significations: élément, pays, maison, métier, rôle, idéal... On voit souvent des gens aller à droite et à gauche sans jamais se fixer nulle part: ils ne sont pas arrivés à trouver leur place, ils n’ont pas de racines et ils sont malheureux. Il faut que quelqu’un vienne les placer dans un sol fertile où ils commenceront à germer. Jusque-là ils sont semblables au grain qui attend dans un grenier le moment d’être semé. Lorsque le grain est mis dans une bonne terre, il pousse et il donne des fruits, il dit: «Ça y est, j’ai trouvé ma place». Cette place n’est pas le grenier où il est menacé de moisir ou d’être grignoté par les souris. Donc, ce qu’il faut désormais à tous, c’est d’être semés, plantés.

Pensée du mercredi 9 mars 2022 - Échange - tout est basé sur la loi de l’échange

Le monde visible est construit sur le modèle du monde invisible, et si au marché il faut payer pour avoir des choux et des carottes, c’est que dans le monde invisible aussi, tout est basé sur la loi de l’échange. Dans le monde invisible aucune âme ne peut recevoir quelque chose d’une autre âme sans lui donner en échange une joie, un regard, un rayon... Mais combien d’êtres humains n’ont pas encore appris ces échanges invisibles! Ils prennent la lumière du soleil, sa chaleur et ils ne lui donnent rien d’eux-mêmes en retour. Ils prennent aussi beaucoup de choses à la terre, mais à elle non plus ils ne donnent rien. Ce n’est pas juste. Vous direz: «Mais comment pouvons-nous donner quelque chose au soleil, à la terre?» D’abord, vous devez cesser de considérer que le soleil, les étoiles et les planètes ne sont que des corps matériels privés d’intelligence et de sensibilité, et puisqu’ils sont intelligents et sensibles, vous devez penser à eux avec respect, amour et reconnaissance; ils ne demandent rien d’autre de vous.

Pensée du mardi 8 mars 2022 - Vie - la préserver, protéger, purifier et intensifier

Conservez et protégez votre vie, car rien ne peut, comme valeur, se comparer à la vie. Évidemment, il y a des cas où des hommes donnent leur vie pour sauver les autres, pour défendre certaines idées. Oui, dans ces cas seulement on a le droit de sacrifier sa vie: les prophètes, les Initiés qui ont perdu leur vie pour une idée, pour la gloire de Dieu n’ont rien perdu en réalité, car ensuite, ils ont reçu une vie nouvelle encore plus riche, encore plus belle parce qu’ils s’étaient sacrifiés pour le bien. Mais en dehors de ces cas, le disciple doit garder, préserver, purifier et intensifier sa vie, car elle est la source, le réservoir, le point de départ de tous les autres développements: intellectuel, affectif, esthétique, etc. Au commencement, il y a la vie, et c’est ensuite que viennent la sagesse, l’amour, la beauté, etc., comme autant de rameaux sur l’arbre primordial de la vie.

Pensée du lundi 7 mars 2022 - Artistes - méditer pour révéler la vraie beauté

Depuis que les artistes ont perdu l’habitude de se lier intérieurement au monde divin, ils n’ont plus donné des œuvres sublimes. Étudiez la peinture, la sculpture, la danse, la musique et la poésie actuelles, elles ne contiennent plus cet élément d’éternité qui donne un tel prix aux œuvres du passé. C’est pourquoi, lorsque le véritable enseignement viendra, il balaiera toutes ces créations, livres, tableaux, statues dont nul ne se souviendra plus. Pour que les artistes soient de véritables créateurs, ils doivent, avant de se mettre au travail, se recueillir, méditer, et demander la bénédiction du Ciel, car seul le Ciel peut leur apporter cette lumière qui éclaire l’imagination. S’ils agissent ainsi, ils recevront la révélation de la vraie beauté et la possibilité de l’exprimer et de la transmettre. Si, lorsqu’il est inspiré, l’homme peut accomplir des chefs-d’œuvre, c’est parce que tout travaille en lui d’après cette lumière spirituelle qu’il a reçue. Il ne peut rien produire d’immortel en dehors de l’esprit.

Pensée du dimanche 6 mars 2022 - Parents - voir clairement ce qui sera bon pour l’enfant

Quand les parents ont donné un ordre à leur enfant, ils doivent exiger qu’il obéisse, sinon l’enfant s’apercevra que ses parents n’ont ni volonté, ni fermeté, et cette image qu’il aura d’eux nuira à son bon développement. Évidemment, il y a des cas où cette intransigeance peut être nocive. Supposons que ce que l’enfant demande soit de nature spirituelle, et que ses parents l’empêchent de réaliser cet idéal parce que cela dépasse trop leur niveau de compréhension: s’ils se montrent inflexibles, ils peuvent lui faire beaucoup de mal. C’est pourquoi, avant de se prononcer, un père, une mère doivent bien mesurer les conséquences de leurs exigences et se poser la question: «Est-ce que je lui demande là quelque chose de bon, de juste, de divin? Est-ce que son âme le souhaite, le désire profondément, ou est-ce que ce sera mauvais pour son évolution?» Ce n’est qu’après s’être bien renseignés, avoir vu et compris clairement ce qui sera bon pour l’enfant, que les parents peuvent donner un ordre, une permission ou refuser de façon catégorique, irrévocable, et à ce moment-là l’enfant devra s’incliner.

Pensée du samedi 5 mars 2022 - Engagements - prévoir les périodes difficiles

Notre vie intérieure est soumise aux mêmes alternances que la nature, le jour et la nuit, le flux et le reflux: notre conscience s’éclaire et s’obscurcit, se remplit et se vide. Et puisqu’il en est ainsi, il faut essayer de prendre conscience de l’époque où chacun de ces phénomènes va se produire. Supposez donc que la période difficile approche, si vous ne le savez pas, vous prenez imprudemment des engagements pour telle ou telle entreprise, mais lorsque le moment vient, vous n’avez plus ni énergie ni inspiration, et vous vous sentez désemparé. Vous auriez pu éviter ces inconvénients si vous aviez su prévoir les jours où vous seriez faible, déprimé. Toutes les erreurs se commettent dans les ténèbres, au moment où la conscience est obscurcie. Apprenez à connaître ces moments-là et restez alors tranquille, ne vous lancez pas dans de nouvelles entreprises.

Pensée du vendredi 4 mars 2022 - Amour - continuer à aimer en dépit de tout

Les humains sont méchants, malhonnêtes, ingrats, c’est vrai, mais ne perdez jamais votre foi et votre amour sous prétexte que vous avez été déçu, parce que c’est à ce moment-là que vous perdrez vraiment votre bonheur. Continuez donc à croire et à aimer en dépit de tout. Si vous méditez sur cette question en pesant le pour et le contre dans votre balance spirituelle, vous constaterez qu’en cessant d’aimer les humains, vous tarissez la source qui coule en vous, alors ce n’est pas eux que vous punissez, mais vous-même. Pourquoi interrompre en vous le cours de ce qui doit être éternel, intarissable, sous prétexte qu’il vous est arrivé un jour un petit malheur? Combien de saints, de prophètes, d’Initiés ont été persécutés, maltraités! Mais ils ont continué à aimer et à croire. Alors, quel disciple peut se croire digne de recevoir l’Initiation s’il va crier partout qu’il n’aimera plus personne, qu’il n’aura plus confiance en personne sous prétexte qu’il a été quelquefois trompé ou volé?...

Pensée du jeudi 3 mars 2022 - Dieu - seul le silence peut exprimer son essence

Lorsqu’on demande à un sage ce qu’est Dieu, il répond par le silence, car le silence seul peut exprimer l’essence de la Divinité. Oui, dire ce qu’est Dieu ne suffit pas, et dire ce qu’Il n’est pas non plus. Dire que Dieu est amour, sagesse, puissance, justice... c’est vrai, mais ces mots passent à côté de la réalité divine, ils ne saisissent rien de l’infini, de l’éternité, de la perfection de Dieu. On ne connaît pas Dieu en parlant ou en écoutant parler de Lui, on Le connaît en essayant de pénétrer profondément en soi-même afin d’atteindre cette région qui est justement le silence.

Pensée du mercredi 2 mars 2022 - Feu - indispensable aux réalisations spirituelles

Au moment de commencer une cérémonie, le mage, l’Initié allume des cierges ou des veilleuses. C’est une tradition qui vient d’une science très ancienne d’après laquelle la présence du feu est indispensable à la réalisation. Dans les églises aussi on a maintenu cette tradition d’allumer des cierges. Car là où le feu participe, il y a des résultats. Quand vous avez des difficultés intérieures, des chagrins, des tristesses, des découragements, des tentations, écrivez sur un papier votre désir de retrouver le calme, la force, la clarté, allumez une flamme et demandez à l’Ange du feu de bien vouloir brûler tous ces états inférieurs: il vous exaucera. Tant qu’on ne connaît rien de cette science sacrée, toute la vie on traîne, on pleure, on souffre sans pouvoir se libérer. Le feu est là pour nous aider, et il faut penser à se servir de lui pour nos réalisations spirituelles.

Pensée du mardi 1 mars 2022 - Esprit et matière - principes masculin et féminin

C’est une erreur de croire, comme le font certains penseurs, que seule la matière existe, que tout est matière... Grâce à la connaissance du rôle respectif des deux principes masculin et féminin, il est facile de comprendre qu’en réalité la matière (principe féminin) n’est que le réceptacle de l’esprit (principe masculin). Si l’esprit n’avait pas entassé ses richesses dans la matière comme dans un réservoir, elle n’aurait absolument aucune puissance; les physiciens auraient beau travailler à la désintégration de l’atome, ils ne produiraient aucune explosion nucléaire. Par elle-même la matière est inerte, elle ne peut s’exprimer s’il n’y a pas un autre principe, actif, dynamique, l’esprit, qui se manifeste à travers elle. La matière est comparable à un flacon qui contient une quintessence: l’esprit, et qui le retient. L’esprit est très volatil; il faut donc le garder, l’emprisonner, et la matière, en réalité, n’est rien d’autre qu’une prison qui maintient et retient l’esprit. Tant qu’on ne connaît pas l’existence des deux principes masculin et féminin et la façon dont ils travaillent dans la nature, on forgera des théories erronées.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog