Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-09-18T08:12:37+02:00

Pensée du jour Omraam Mikhaël Aïvanhov - Mois de septembre 2021

Publié par Rose du Sud
Pensée du jour Omraam Mikhaël Aïvanhov - Mois de septembre 2021
Pensée du samedi 18 septembre 2021 - la Justice divine ne se manifeste pas immédiatement - Combien de fois on entend dire : « Si Dieu existait

Combien de fois on entend dire : « Si Dieu existait, s’il y avait une justice dans le monde, les bons seraient récompensés et les méchants punis. » En réalité les bons sont récompensés et les méchants punis, seulement ils ne le sont pas immédiatement. Pourquoi ? Si les lois venaient punir immédiatement les humains pour leurs fautes, ils seraient anéantis, ils ne pourraient donc même pas s’améliorer. Tandis que si on leur laisse beaucoup de temps en leur envoyant tout de même quelques petits inconvénients qui les obligent à réfléchir, ils ont la possibilité de réparer. Et celui qui fait du bien n’est pas non plus récompensé tout de suite, sinon il commencerait à se laisser aller, et c’est à ce moment-là qu’il transgresserait toutes les lois. Le Ciel le laisse donc se renforcer pour qu’il soit plus assuré, qu’il se connaisse pour voir jusqu’à quel point il continuera à faire le bien. Il y a donc des raisons à la lenteur avec laquelle se manifestent les lois divines, mais que le bien apporte le bien, ça c’est absolu, et que le mal finit… très mal, c’est absolu aussi.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Pensée du vendredi 17 septembre 2021 - les Épreuves de l’initiation se déroulent dans la vie

De nos jours les épreuves de l’Initiation ne se déroulent plus dans les temples mais dans la vie. C’est dans la vie qu’on doit traverser les épreuves des quatre éléments qui sont les épreuves de la matière. Quand l’homme a été chassé du Paradis pour avoir désobéi au Seigneur, il a perdu son pouvoir sur la matière, dont les quatre éléments sont la représentation symbolique. Pour retrouver ce pouvoir, il doit apprendre à maîtriser son corps physique (la terre), ses sentiments (l’eau), ses pensées (l’air), et à dominer sa force sexuelle (le feu). Mais cela sert-il encore à quelque chose de parler aux humains de la maîtrise de la force sexuelle ? De plus en plus dans ce domaine toutes les règles sont bafouées, et les jeunes, les adultes, ne pensent qu’à gâcher stupidement cette force, cette quintessence qui est une condensation du feu sacré. C’est ainsi qu’ils permettent à la maladie et à la mort de pénétrer insidieusement en eux.

Pensée du jeudi 16 septembre 2021 - l’Intuition - véritable intelligence

L’intuition est la véritable intelligence, elle n’a pas besoin de faire des recherches et des calculs, sa compréhension est instantanée : elle pénètre tout d’un seul regard, et elle vous communique ses découvertes. L’intuition est à la fois une sensation et une compréhension. On sent les choses en même temps qu’on les comprend. C’est une intelligence supérieure qui contient pour premier élément indispensable, la vie. Et là où tout le monde en est encore à hésiter et à douter, celui qui possède cette intelligence, et croit en elle, comprend immédiatement. Dès qu’on commence à découvrir la réalité telle qu’elle est, avec ses deux aspects objectif et subjectif, extérieur et intérieur, on est étonné de découvrir combien tout est simple.

Pensée du mercredi 15 septembre 2021 - les Opinions ont souvent pour origine les besoins inférieurs

Les humains croient avoir des opinions objectives, mais en réalité ces opinions ont le plus souvent pour origine leurs besoins et même leurs besoins les plus inférieurs. Prenez par exemple les idéologies politiques. À Rome, pour contenter le peuple, il fallait lui promettre du pain et des jeux. Et encore aujourd’hui, sous une autre forme, il faut promettre au peuple du pain et des jeux. Prenez aussi les théories sur la sexualité : comme la plupart des hommes et des femmes sont incapables de se maîtriser, les spécialistes ont présenté des théories qui n’ont en réalité aucune valeur absolue ; elles ne concernent que les humains faibles et ignorants qui ne savent pas et ne veulent pas savoir que la force sexuelle, au lieu d’être gâchée dans les plaisirs, peut, si elle est maîtrisée, contribuer à leur épanouissement spirituel. Et ainsi de suite pour tout le reste. C’est pourquoi il est si difficile d’instruire les humains : ils ne peuvent vraiment comprendre et accepter les vérités initiatiques qu’autant qu’ils ont réussi à se débarrasser de leurs besoins inférieurs, sinon ces besoins continuent à les maintenir dans leurs opinions erronées.

Pensée du mardi 14 septembre 2021 - l’Intelligence - l’améliorer par sa façon de vivre

Notre intelligence est le reflet de l’Intelligence cosmique, mais un reflet imparfait, car en passant à travers notre tête et notre cœur continuellement en proie au désordre des passions, elle se trouve limitée, obscurcie. L’Intelligence cosmique ne peut pas se manifester parfaitement à travers un être qui ne sait pas encore maîtriser ses mouvements instinctifs, mais plus il se purifie et se perfectionne, plus il saisit et capte la lumière de cette Intelligence. Une fois qu’il a compris que son intelligence est la conséquence de l’état dans lequel se trouvent toutes les cellules de son corps, le disciple veille à les garder dans l’équilibre, l’harmonie, en faisant attention à la qualité de sa nourriture physique, mais surtout psychique (ses sensations, ses sentiments, ses pensées), sinon il restera fermé aux plus grandes révélations. Il n’existe pas d’autre moyen pour améliorer son intelligence que d’améliorer sa façon de vivre, les Initiés l’ont toujours cru, ils l’ont toujours su, et ils ont toujours travaillé dans ce sens.

Pensée du lundi 13 septembre 2021 - le Travail spirituel pour la collectivité, avec abnégation

Ceux qui travaillent uniquement pour eux-mêmes en oubliant la collectivité, ceux-là s’appauvrissent et ils perdent l’estime et l’amitié des autres. Tandis que les êtres qui sont pleins d’amour, de bonté, d’abnégation, même si aux premiers moments on use et abuse d’eux en les trouvant un peu bêtes, plus le temps passe, plus on s’aperçoit que ce sont vraiment des êtres exceptionnels, et un jour tout le monde vient leur manifester son amour. Mais pas tout de suite, évidemment. Quand vous placez une somme dans une banque, vous ne recevez pas les intérêts tout de suite, vous devez attendre… C’est exactement la même loi dans le domaine spirituel. Vous travaillez avec beaucoup d’amour, beaucoup de patience, beaucoup de confiance et vous n’avez d’abord aucun résultat… Vous ne devez pas vous décourager, un jour les richesses viendront de tous les côtés, et même si vous essayez de vous sauver, vous ne pourrez pas… L’univers tout entier fera pleuvoir des richesses extraordinaires sur votre tête parce que c’est vous qui les aurez provoquées. C’est la justice !

Pensée du dimanche 12 septembre 2021 - les Alternances dans le plan physique et dans le plan spirituel

Sur la terre nous sommes toujours à la merci des alternances : le ciel est bleu, le soleil brille, mais à un moment ou à un autre arrivent des nuages qui se placent entre le soleil et nous, et nous voilà plongés dans l’obscurité et le froid. C’est vrai dans le plan physique, et c’est vrai aussi dans le plan spirituel. Quand les humains vivaient au Paradis, tout était facile pour eux ; mais quand ils ont commencé à s’éloigner du Paradis pour descendre dans la matière, ils ont trouvé le froid, l’obscurité, la maladie et la mort. C’est ainsi que la Science initiatique nous explique les conditions dans lesquelles nous vivons actuellement. Mais il existe dans l’univers une région faite d’une matière éthérique, lumineuse, rayonnante, où règne un éternel printemps. Dans le plan physique, évidemment, il est impossible d’échapper à l’alternance des saisons et des événements heureux ou malheureux, mais par la pensée vous pouvez vous élever jusqu’à cette région de l’éternel printemps. Parce qu’elle existe, c’est une réalité… Si vous parvenez à vous élever jusqu’au monde de l’esprit, plus rien ne vient s’interposer entre le soleil et vous, et vous êtes toujours éclairé, chauffé, vivifié… émerveillé !

Pensée du samedi 11 septembre 2021 -Connaître un être par ses émanations subtiles

Vous rencontrez un être magnifique, vous l’aimez, vous voulez le connaître : au lieu d’essayer à tout prix de vous rapprocher de lui dans le plan physique, apprenez à écouter les vibrations de sa voix, à capter la lumière de son regard, à vous réjouir de l’harmonie de ses gestes. C’est ainsi que peu à peu vous parviendrez à entrer en relation avec ce qui est le plus subtil et divin chez lui, et vous goûterez des sensations inconnues, inexprimables. De la même façon vous découvrirez aussi que des hommes, des femmes que vous aviez tendance à mépriser ou à laisser de côté à cause de leur extérieur modeste, sont en réalité des êtres exceptionnels qui vous enrichiront beaucoup plus que ne pourraient le faire d’autres personnes apparemment plus intéressantes ou séduisantes.

Pensée du vendredi 10 septembre 2021 - un Décret - consacrer sa vie à quelque chose d’utile

Combien de gens disent : « Je veux vivre ma vie. » Oui, mais quelle vie ? Une vie animale ou une vie divine ?… Tous ceux qui ne pensent qu’à « vivre leur vie » mènent une existence qui ne rime à rien. Le disciple, lui, doit viser un autre but, il faut qu’il dise : « Seigneur, je commence à me rendre compte que sans Toi, sans ta Lumière, sans ton Intelligence, je ne suis rien. J’ai voulu n’en faire qu’à ma guise et maintenant je suis honteux, dégoûté de moi… Désormais, je suis prêt à Te servir, je Te consacre ma vie afin de faire enfin quelque chose d’utile pour le monde entier. » Il faut répéter cela jour et nuit. Même si le Seigneur se bouche les oreilles parce qu’Il en a assez de vous entendre, continuez, les Vingt-quatre Vieillards tiendront un conseil et ils feront un décret à votre sujet en disant : « Voilà, à partir de tel jour, telle heure, nous changeons ta destinée. » Et ce décret sera proclamé dans toutes les régions de l’espace ; les Anges et tous les serviteurs du Ciel s’y conformeront instantanément, et vous pourrez constater que votre vie est transformée.

Pensée du jeudi 9 septembre 2021 - un Mage - comment on devient un magicien noir ou un mage blanc

Certains se demandent comment on en arrive à devenir un magicien noir… En réalité, c’est très facile. Celui qui donne libre cours à ses mauvais instincts, qui transgresse sans cesse les lois de la bonté, de la justice, de l’amour, qui essaie de réussir aux dépens des autres, de les évincer, de les détruire, celui-là ne peut faire autrement que de devenir un mage noir. Donc, c’est clair. Beaucoup s’imaginent que pour devenir un mage noir, il faut avoir un maître diabolique qui enseigne l’art des envoûtements et des conjurations maléfiques. Ça peut arriver, mais on n’a pas absolument besoin d’un maître pour devenir un mage noir ; sans maître, sans rien, n’importe qui peut le devenir, il suffit qu’il se laisse guider par sa nature inférieure. Et la même chose pour un homme qui ne pense qu’à aider, à éclairer les autres. Même s’il n’a pas de maître pour l’instruire, il est en train de devenir un mage blanc.

Pensée du mercredi 8 septembre 2021 - les Épreuves - le Ciel les envoie pour nous améliorer

On ne peut pas échapper au karma, mais on peut le payer de différentes façons. La prière est une forme de paiement, car dans la prière, vous mettez de l’or, c’est-à-dire tout ce qui est le meilleur de votre cœur, de votre âme et de votre esprit. Vous vous repentez de vos fautes, vous promettez de les réparer par vos bonnes actions. Alors le Ciel dit : « Puisqu’il se repent, qu’il veut réparer, c’est qu’il a compris : allégeons ses épreuves. » Car, que veut le Ciel ? Que nous nous améliorions. Il ne veut pas nous écraser, à quoi ça lui servirait ? Son désir, c’est que nous devenions plus conscients, plus sages ; c’est pourquoi, si nous avons la tête dure, il continue à nous envoyer des épreuves. Mais s’il voit que nous comprenons sans avoir besoin de subir toutes ces épreuves, ça lui suffit, il ne tient pas à nous anéantir.

Pensée du mardi 7 septembre 2021 - le Bonheur concerne la totalité de l’être - La majorité des gens confondent bonheur et plaisir

La majorité des gens confondent bonheur et plaisir. Tout ce qui leur plaît, qui leur semble attirant, sympathique, ils s’imaginent que c’est ça qui va les rendre heureux. Et c’est là qu’ils se trompent. Le plaisir est une sensation momentanément agréable qui vous pousse à croire qu’en la prolongeant le plus longtemps possible, vous serez heureux. Eh bien, non. Pourquoi ? Parce que ces activités qui vous procurent rapidement et facilement une sensation agréable ne se situent pas, la plupart du temps, sur un plan très élevé : elles ne touchent que le corps physique, peut-être le cœur et un peu l’intellect. Or, on ne peut pas être heureux quand on cherche à satisfaire uniquement le corps physique, le cœur ou même l’intellect, car ce sont des satisfactions partielles et éphémères. Le bonheur, contrairement au plaisir, n’est pas une sensation de l’instant, et il concerne la totalité de l’être.

Pensée du lundi 6 septembre 2021 - le Destin changé par l’idée de la fraternité universelle - Dans toutes vos activités

Dans toutes vos activités, ce qui compte le plus, c’est l’idée, le motif qui vous fait agir, le but que vous voulez atteindre. L’activité elle-même ne compte pas beaucoup ; si elle vous attire de la considération, si elle vous rapporte de l’argent, ce n’est pas ce qui doit vous préoccuper. Il se peut qu’en suivant un enseignement spirituel vous n’ayez pas l’air de faire grand-chose, mais si vous le suivez avec le désir d’alimenter, de soutenir l’idée de la fraternité universelle, vous ajoutez chaque fois quelques éléments pour votre avenir, pour votre évolution, et cela change tout votre destin. Pendant longtemps vous ne verrez peut-être aucun résultat, mais un beau jour les bénédictions pleuvront sur vous de tous les côtés, parce que tout ce que vous avez fait s’est enregistré et vous en recevez la récompense. Les humains vous jugent d’après vos réalisations matérielles, tandis que le Ciel vous récompense ou vous punit d’après vos mobiles. Et c’est donc du Ciel que vous devez attendre la récompense de ce que vous faites en travaillant à soutenir l’idée de fraternité.

Pensée du dimanche 5 septembre 2021 - Justice terrestre ou justice céleste - Vous voulez faire du bien à quelqu’un

Vous voulez faire du bien à quelqu’un, mais voilà que par ignorance ou maladresse, vous le blessez ; la justice terrestre, qui ne discerne pas vos mobiles, vous condamne d’après vos actes. Mais la justice d’en-haut, qui connaît vos bonnes intentions, laissera peut-être les lois humaines vous punir, parce que cela ne la regarde pas, mais elle vous récompensera largement pour vos intentions divines et impersonnelles. Inversement, si vous faites des cadeaux, si vous vous montrez généreux, supposons, avec une fille, mais avec l’intention cachée d’abuser d’elle, il se peut que sur la terre on vous apprécie, mais en haut le Ciel vous punit, parce que les tribunaux célestes vous jugent non d’après vos actes mais d’après vos mobiles. Le domaine des actes et celui des mobiles qui inspirent les actes ne dépendent pas de la même juridiction. Bien sûr, si vos mobiles, comme vos actes, sont divins, irréprochables, vous serez récompensé des deux côtés ; et si des deux côtés vous transgressez les lois, les deux tribunaux vous condamneront.

Pensée du samedi 4 septembre 2021 - Orgueil et vanité - sous le signe de Saturne et de Jupiter

La vanité se montre bonne, aimable, généreuse ; elle va partout pour qu’on la voie, elle fait du bien pour qu’on la remarque, elle est serviable pour qu’on l’apprécie. Mais à celui qui la manifeste elle est souvent nuisible, c’est certain, car elle le ruine. Quant à l’orgueil, il n’est, lui, d’aucune utilité ; même pas pour les autres. L’orgueilleux est dur et méprisant, il veut être apprécié et respecté sans faire quoi que ce soit pour autrui. Satisfait de la bonne opinion qu’il a de lui-même, il ne va pas s’exhiber aux yeux du monde, il veut que ce soit les autres qui se dérangent pour le découvrir. Mais quand il constate qu’on ne lui apporte ni respect ni approbation, qu’on ne le reconnaît pas comme un être supérieur, il se ferme et s’assombrit. Chez le vaniteux il y a quand même une lumière… une lumière un peu fumeuse, c’est vrai, mais au moins il fait quelque chose pour briller. L’orgueilleux est sombre, il est sous le signe de Saturne, tandis que le vaniteux est plutôt sous le signe de Jupiter.

Pensée du vendredi 3 septembre 2021 - le véritable Disciple a appris à monter et à descendre - Le véritable disciple a appris à monter et à descendre

Le véritable disciple a appris à monter et à descendre. Il sait qu’il ne peut pas toujours rester sur les sommets, mais il ne s’attarde pas trop non plus dans la poussière, l’agitation et le bruit des vallées. Il monte, il descend… Il remonte, il redescend… Descendre, c’est manifester l’amour ; monter, c’est rechercher la sagesse, étudier, méditer, prier. Il n’est pas bon d’étudier sans redescendre ensuite pour aider les autres par son savoir. Il faut s’habituer à adopter ce double mouvement. Les ascètes, les ermites, les solitaires qui ont fui dans les grottes ou les déserts, n’ont pas toujours bien résolu ce problème. Et pas davantage ceux qui ne sont jamais montés vers les sommets, c’est-à-dire qui n’ont jamais éprouvé le besoin d’une vie spirituelle.

Pensée du jeudi 2 septembre 2021 -les Déceptions - conserver la foi, l’espérance et l’amour

Parce que vous avez eu quelques déceptions ou contrariétés, il vous arrive de vous fermer et de perdre votre amour, votre enthousiasme. Eh bien, ce n’est pas intelligent, car cela ne change rien aux événements qui vous chagrinent, et par cette attitude vous vous privez encore de quelque chose de précieux. Donc, double inconvénient ! Quels que soient les difficultés, les chagrins, rien ne peut vous justifier de vous laisser aller à des états négatifs. « Mais, direz-vous, je suis dans cet état parce que les gens m’ont trompé, ils m’ont trahi, ce n’est pas moi qui… » Si, c’est vous, vous raisonnez mal, personne ne vous force à être dans cet état. Même si des gens ont voulu vous nuire, vous n’êtes pas obligé de subir passivement leur méchanceté et ajouter encore à cet inconvénient le malheur de vous dessécher. Alors, vous voyez, mauvais raisonnement. Et si vous ne redressez pas la situation, si vous abandonnez ainsi l’espérance, l’amour, la foi, vous êtes mort. Avant même de mourir, c’est déjà la mort.

Pensée du mercredi 1 septembre 2021 - l’Enseignement - méthode pour affronter les conditions difficiles de la vie

Quelqu’un me dit : « Que c’est merveilleux la Fraternité !… et tout ce que vous nous révélez… Ah ! c’est extraordinaire ! On peut à peine imaginer qu’il existe sur la terre un endroit pareil. Mais… quand je pense que je vais rentrer pour reprendre mon travail au milieu de gens qui mènent une vie tellement matérialiste et désordonnée, je me demande à quoi sert d’essayer de transformer sa vie. Puisqu’on est obligé ensuite de recommencer à vivre comme avant, il est inutile d’essayer de changer quelque chose. » Que répondre à cela ? De pareilles objections prouvent que cette personne n’a pas compris l’utilité et l’efficacité de notre Enseignement. L’Enseignement nous donne des critères et des méthodes pour pouvoir affronter toutes les conditions difficiles de la vie. Tandis que sans l’Enseignement, on se laisse entraîner par tous les courants chaotiques et on est vite englouti, perdu. C’est justement parce que les conditions de la vie sont difficiles que l’Enseignement prend toute sa valeur.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog