Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-05-08T09:38:50+02:00

Pensée du jour Omraam Mikhaël Aïvanhov - Mois de mai 2021

Publié par Rose du Sud
Pensée du samedi 8 mai 2021 - l’Évolution d’un être se reconnaît à l’intensité de la lumière qu’il émane

Répondant à une question qu’on lui posait, le Maître Peter Deunov dit un jour qu’on reconnaissait l’évolution d’un homme à l’intensité de la lumière qui émane de lui. J’étais très jeune alors, je ne possédais pas encore ces critères et cette réponse m’a tellement frappé que c’est là-dessus que j’ai fondé ensuite une grande partie de mon existence. Tout au long de ma vie, moi aussi, j’ai compris que l’on pouvait juger les êtres d’après leur lumière. Cette lumière, bien sûr, n’est pas réellement visible, mais on la sent dans le regard, dans l’expression du visage, dans l’harmonie des gestes. Elle ne dépend ni des facultés intellectuelles ni de l’instruction, elle est une manifestation de la vie divine, et c’est cette lumière que nous devons chercher, sans en être jamais rassasiés.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Pensée du vendredi 7 mai 2021 -les Réclamations - du corps entier, mais il faut une tête pour les contrôler

Quand nous étudions l’être humain, nous voyons que tout en lui réclame : l’estomac réclame de la nourriture… les oreilles réclament des sons… les yeux réclament la lumière, les couleurs… Et la bouche, le nez, tous réclament, et les organes sexuels aussi. Donc, le corps entier réclame, c’est magnifique, c’est merveilleux, c’est naturel. Mais il faut une tête qui doit contrôler ces réclamations et voir si elle peut les satisfaire, sinon ce sera la catastrophe : l’homme mangera et boira trop ou pas assez, il s’exposera trop à la chaleur ou au froid, il n’entendra ni ne verra les dangers… Donc, c’est bien que le corps réclame, mais à condition que la tête soit là pour orienter, pour voir à quel moment accepter, à quel moment refuser, et combien donner. Partout il y a des exigences, des réclamations, mais il faut que la tête soit là, présente, pour pouvoir distribuer à tous d’après les règles divines, dans des proportions divines.

Pensée du jeudi 6 mai 2021 - le Plan physique - ce que vous faites en bas se reflète dans les plans subtils

Il est dit dans les Écritures : « Ce que vous lierez sur la terre, sera lié dans le ciel, et ce que vous délierez sur la terre, sera délié dans le ciel. » Voilà des paroles d’une grande signification. Que ce soit consciemment ou inconsciemment, ce que vous faites en bas dans le plan physique se reflète en haut dans les plans subtils. Quand vous liez quelqu’un dans le plan physique, vous le liez dans le plan astral et dans le plan mental. Quand vous déliez quelqu’un dans le plan physique, vous le déliez dans le plan astral et dans le plan mental. Quand une mère est obligée de laisser un moment son enfant seul dans sa petite voiture, elle l’attache pour qu’il ne tombe pas. L’enfant est attaché dans le plan physique, mais il est attaché aussi dans le plan astral, il ne se sent pas libre, il pleure, il crie. Quand la mère revient, elle libère son enfant dans le plan physique, mais elle le libère aussi dans le plan astral et il se réjouit. Vous enfermez quelqu’un dans un cachot, en le privant de nourriture : dans le plan astral et dans le plan mental aussi il se sent limité, il souffre, il est malheureux. En réalité, il y a toutes sortes de façons de lier les êtres ou de les délier de leurs entraves : les paroles, les regards, les gestes…

Pensée du mercredi 5 mai 2021 -la Terre primitive - doit s’apaiser pour que les divinités viennent nous visiter

Les êtres passionnels sont comme la terre primitive, toujours agités et chaotiques. Bien sûr, au milieu de ces bouleversements, la vie parvient tout de même à se maintenir, mais elle n’a pas de bonnes conditions pour produire des formes très élaborées. L’état que crée en l’homme le déchaînement des passions est incompatible avec l’installation d’une culture, d’une civilisation. L’homme passionnel est encore une terre en proie au chaos. Lorsque cette terre primitive s’apaisera et deviendra un monde organisé, des plantes, des animaux, des hommes s’installeront et enfin ce sera la vraie vie. Voilà pourquoi les Initiés nous donnent des avertissements et des conseils : afin que nous apprenions à préparer en nous une terre où même les anges et les divinités pourront venir nous visiter sous forme d’inspirations, d’intuitions, de révélations qui nous rendront réellement heureux.

Pensée du mardi 4 mai 2021 - Remercier jusqu’à sentir que tout ce qui arrive est pour votre bien

Prenez l’habitude de remercier. Oui, remerciez à chaque instant, et même remerciez quoi qu’il vous arrive : au milieu des difficultés, des chagrins, des souffrances, ne cessez pas de remercier. De cette façon, vous neutralisez les poisons produits en vous par ces états négatifs, vous cicatrisez les plaies, car rien ne peut résister devant la reconnaissance. Donc, remerciez jusqu’à sentir que tout ce qui vous arrive est pour votre bien. Dès maintenant, dites : « Merci, Seigneur, merci, Seigneur… » Remerciez pour ce que vous avez, mais aussi pour ce que vous n’avez pas, pour ce qui vous réjouit et pour ce qui vous fait souffrir. C’est ainsi que vous entretiendrez en vous la flamme de la vie. Je vois que vous vous demandez : « Ce n’est que ça ? » Oui, ce n’est que ça, mais pratiquez cette méthode et vous constaterez les résultats.

Pensée du lundi 3 mai 2021 - les Difficultés - seule la foi permet de les résoudre

Lorsque Jésus dit à ses disciples : « Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : transporte-toi d’ici là, et elle se transporterait », évidemment cette montagne est symbolique. La montagne représente les grandes difficultés de la vie que seule la foi nous permet de transporter, c’est-à-dire de résoudre. En un an, deux ans, dix ans, pierre après pierre, nous parviendrons à transporter ces montagnes. Vous pensez que c’est long et vous voudriez que ce soit fait tout de suite. Alors, dans ce cas, faites comme les fourmis qui parviennent en peu de temps à transporter de vraies montagnes de grains – proportionnellement ce sont des montagnes pour elles ! Oui, mais une fourmi ne travaille pas seule, ce sont des multitudes qui travaillent ensemble. Dans l’isolement, l’égoïsme, on ne transportera jamais les montagnes. Si de grandes choses ont été réalisées au cours de l’histoire, c’est parce que des hommes s’étaient réunis pour travailler ensemble. Déplacer les montagnes, c’est faire tomber en soi-même et dans le monde les obstacles qui s’opposent à la venue du Royaume de Dieu.

Pensée du dimanche 2 mai 2021 - le Royaume de Dieu - doit être demandé par une foule pour être réalisé

Pour faire une révolution, des grèves ou des manifestations dans les rues, est-il nécessaire que tous soient des juristes, des philosophes ou des savants ? Non, mais tous sont là, réunis ensemble, savants et ignorants, capables et incapables, faibles et forts, et ils remportent la victoire ! On voit tous les jours ce genre de choses dans les journaux et à la télévision, mais on n’a pas su l’interpréter. Vous direz : « Mais qu’y a-t-il là tellement à comprendre ? » Beaucoup de choses, et en particulier que pour obtenir des résultats, c’est la quantité des gens réunis pour les demander qui compte, pas la qualité. Qu’il y ait dans cette foule des ivrognes, des malades, c’est secondaire. L’important c’est que même ivrognes, même malades, ils soient avec les autres pour réclamer. Et ici, pour demander le Royaume de Dieu, qu’est-ce qui compte ? Bien sûr, il faut faire tous ses efforts pour devenir bon, intègre, désintéressé, oui. Mais, avant tout, il faut vouloir être tous ensemble, pour que cette foule d’êtres humains qui demandent le Royaume de Dieu soit entendue.

Pensée du samedi 1 mai 2021 - l’Idéal - le plus haut : prendre le soleil comme modèle

Le plus haut idéal, c’est de prendre le soleil pour modèle : sa vie, sa chaleur, sa lumière. Si votre modèle est un savant, un écrivain, un philosophe, ou même un héros ou un saint, vous serez sans doute influencé par ses qualités et vertus, mais il vous manquera toujours quelque chose. Même si vous prenez pour modèles les plus grands Maîtres de l’humanité, avec eux non plus vous n’aurez pas l’image de la véritable perfection. L’image de la perfection, c’est le soleil ; et si vous le prenez pour modèle, dans le désir d’éclairer, de chauffer et de vivifier les créatures, vous allez vous transformer. Car même si vous n’obtenez jamais cette lumière, cette chaleur et cette vie du soleil, le désir seulement de les acquérir vous projettera dans les régions célestes où vous ferez vraiment des merveilles. Ce désir d’éclairer, de chauffer, de vivifier vous rendra vous-même plus lumineux, plus chaleureux, plus vivant.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog