Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-08-31T16:08:08+02:00

Pensée du jour Omraam Mikhaël Aïvanhov - Mois d 'août 2020

Publié par Rose du Sud
Pensée du jour Omraam Mikhaël Aïvanhov - Mois d 'août 2020
Pensée du lundi 31 août 2020 -Chanter pour l’épanouissement de votre vie intérieure

Nos chants sont une richesse que vous devez savoir utiliser pour l’équilibre et l’épanouissement de votre vie intérieure. Quand vous sentez que vous ne savez plus très bien où vous en êtes, que vos idées s’embrouillent, chantez : Misli, pravo misli : Pense juste, et vous verrez déjà mieux le chemin. Quand vous croyez que plus personne ne vous aime, chantez : Bog é lubov : Dieu est amour. Alors, que voulez-vous de plus, puisque Dieu ne vous abandonnera jamais ? Si vous êtes un peu fatigué, mal disposé, chantez : Sila, zdravé é bogatstvo : La force, la santé sont une richesse. Et vous vous levez pour vous remettre au travail. Si vous trouvez que la vie est terne, qu’elle ne vous inspire plus aucune joie, dites : Krassiv é jivota : La vie est belle. Et quand enfin vous êtes heureux, chantez : Blagoslavia, douché moïa, Gospoda : Mon âme, bénis le Seigneur. Puisque vous avez des moyens, tout un arsenal magique, apprenez désormais à vous en servir.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Pensée du dimanche 30 août 2020 - le Travail sur la lumière - le plus glorieux, le plus puissant

Quand vous méditez, laissez de côté toutes les autres préoccupations et concentrez-vous sur la lumière comme si toute votre vie dépendait d’elle. Cette lumière, vous pouvez l’imaginer de n’importe quelle couleur, mais il est préférable qu’elle soit blanche, parce que la couleur blanche est une synthèse de toutes les autres couleurs. La lumière blanche réunit la toute-puissance du violet, la paix et la vérité du bleu, la richesse et le rajeunissement éternel du vert, la sagesse et la connaissance du jaune, la santé et la vigueur de l’orange, la force et le dynamisme du rouge. Quand vous saurez vraiment vous concentrer sur la lumière, quand vous la sentirez comme une existence qui vibre, qui palpite, où tout est paix et plénitude, vous commencerez à percevoir que cette lumière est aussi une musique, cette musique universelle qu’on appelle la musique des sphères, le chant de tout ce qui existe dans l’univers, et en même temps vous respirerez les effluves parfumés qui émanent d’elle. Il n’existe pas de travail plus digne, plus glorieux, plus puissant, que ce travail avec la lumière.

Pensée du samedi 29 août 2020 - le Soleil - son lever éveille le jour dans votre conscience

Préparez-vous chaque matin pour le lever du soleil. Au moment où vous vous mettez en chemin pour rencontrer l’aurore, vous devez avoir dans votre tête et dans votre cœur la pensée que vous allez non seulement assister, mais participer à cet événement formidable qui se produit dans l’univers. Qu’y a-t-il de plus beau et de plus essentiel que la naissance du jour ? Vous direz que votre présence n’y changera rien, le jour se lèvera que vous soyez là ou non. Bien sûr, mais c’est pour vous que c’est important, car il existe une relation entre ce qui se passe dans la nature et ce qui se passe en vous. Quand vous saurez comment regarder le soleil se lever, vous sentirez toutes les puissances pures et lumineuses qui entrent en action à cet instant où jaillit le premier rayon, et vous comprendrez combien il est important de travailler avec elles afin d’éveiller aussi le jour dans votre conscience.

Pensée du vendredi 28 août 2020 - l’Évolution - améliorer vos pensées et vos sentiments

Vous voulez vous instruire auprès d’un Maître, mais sachez que vous n’obtiendrez rien si vous n’êtes pas sincère et honnête. C’est la qualité de vos pensées et de vos sentiments qui vous fera évoluer. Le Maître n’est qu’un moyen. Tous ceux qui s’imaginent que s’ils avaient eu un Maître ou un plus grand Maître encore, leurs progrès spirituels auraient été plus rapides, se trompent : ils auraient peut-être eu à passer de plus grandes épreuves ! Et ne pensez pas qu’auprès de Jésus, un chat peut devenir saint Jean ; non, il reste un chat, et le pourceau deviendra peut-être deux fois pourceau. Évidemment, il est bon d’avoir un Maître sage et plein d’amour, mais n’oubliez jamais que le plus important, c’est ce que vous êtes, vous. Commencez donc par améliorer vos sentiments et vos pensées, par nourrir le plus haut idéal, en sachant que, tôt ou tard, vous parviendrez à attirer parmi les entités célestes celles qui leur correspondent.

Pensée du jeudi 27 août 2020 - le Changement - tout s’écoule et se renouvelle

Regardez un fleuve : son lit est toujours le même, mais l’eau qui coule est toujours différente. On appelle toujours le fleuve par le même nom : Seine, Tamise ou Mississipi, mais l’eau qui coule est chaque jour nouvelle. Les habitants du fleuve, les gouttes d’eau, viennent et s’en vont, et sans cesse il en arrive d’autres à leur place tandis qu’elles s’écoulent vers la mer. Arrivées à la mer, elles sont chauffées par le soleil, elles deviennent légères, subtiles, montent dans l’atmosphère sous forme de vapeurs, de nuées, jusqu’au jour où elles retomberont sous forme de pluie ou de neige, pour redescendre des montagnes en torrents et en rivières. Donc, tout s’écoule et se renouvelle sans cesse. Eh bien, un pays est comme un fleuve : il porte toujours le même nom, mais il s’y incarne successivement des êtres toujours différents et qui viennent d’ailleurs. Ou encore, un pays est comme une maison dont le destin est d’être habitée pendant quelques années par tels locataires, puis les années suivantes par d’autres locataires… Pendant les premières années, on entend de la musique, des chants, puis les habitants changent et il règne une autre atmosphère, prosaïque ou agitée, et pourtant, la maison est toujours la même. Ainsi s’expliquent les changements qui se produisent dans l’histoire de nombreux pays.

Pensée du mercredi 26 août 2020 - la Pensée - se concentrer sur une image idéale de vous-même

Vous n’avez aucun don intellectuel ou artistique ? Votre cœur non plus n’est pas développé parce que vous n’avez jamais travaillé sur la bonté, la générosité, la noblesse ? Vous n’êtes ni beau, ni fort, ni résistant et la santé vous manque… Eh bien, ce n’est pas une raison pour croire que votre vie est perdue. Il y a toujours quelque chose à faire. Et quoi ? Concentrez-vous sur les qualités que vous désireriez posséder, travaillez à former par la pensée une image idéale de vous-même : dans la prochaine incarnation vous aurez des résultats, et même déjà dans celle-ci quelque chose va se modifier en vous, vous ne serez plus tout à fait le même. Aucun désir, bon ou mauvais, ne reste sans résultat. À l’instant où vous éprouvez un désir, il se réalise instantanément dans un monde d’une matière subtile, invisible. Pour qu’il se réalise dans le plan physique, il faut du temps, quelquefois des années ou même des siècles. Mais si vous avez la patience de vous concentrer longtemps, très longtemps sur la même idée, elle deviendra un jour visible, tangible.

Pensée du mardi 25 août 2020 - les Préoccupations matérielles - les déposer de temps en temps pour rétablir le contact avec le Ciel

Ce qui vous empêche de recevoir des révélations célestes, c’est que vous n’arrivez pas à vous dégager de vos préoccupations matérielles. Il ne s’agit pas d’abandonner vos affaires, mais de savoir au moins les déposer un moment quelque part, comme on dépose un fardeau. Regardez, par exemple, un porteur qui transporte des bagages au cours d’une expédition en haute montagne : de temps en temps il les dépose, il respire un peu, s’assied, grignote quelque chose, boit, puis il reprend son chargement et continue son chemin. Est-ce que vous ne pouvez pas en faire autant ? De temps en temps, laissez vos soucis quelque part, une heure ou deux ; vous pouvez être sûr que personne ne viendra vous les prendre : il n’y a pas beaucoup de candidats pour prendre les fardeaux des autres ! Alors, déposez-les en toute confiance, et rétablissez le contact avec le Ciel.

Pensée du lundi 24 août 2020 - les Pensées et sentiments - nourrir ceux qui nous donneront des ailes

Vous ne savez pas vivre dans cet état d’émerveillement, de dilatation, de légèreté, d’amour qui donne des ailes. Les oiseaux savent que pour voler ils doivent étendre leurs ailes. Alors, comment se fait-il que les oiseaux aient trouvé le secret et que les humains soient là chaque jour à se rétrécir, à s’engourdir, à s’enterrer ? C’est donc qu’ils ne sont pas aussi intelligents que les oiseaux ! Vous dites : « Je me sens bizarre, je n’ai plus de goût à rien. – C’est que vous ne savez pas comment déployer vos ailes, c’est tout. – Oui, mais je suis docteur de plusieurs universités. – C’est possible, mais vos ailes sont repliées… ou alors quelqu’un vous les a coupées, cela arrive aussi. Intérieurement vous vous êtes laissé couper les ailes. » Si vous voulez être chaque jour capable de voler, apprenez à nourrir en vous les pensées et les sentiments qui vous donneront des ailes.

Pensée du dimanche 23 août 2020 - Activité - la méthode utilisée révèle votre caractère

Chaque activité à laquelle vous vous livrez révèle votre éducation, votre caractère, votre intelligence, votre sens esthétique. Vous dites : « Oh, mais moi j’ai seulement à balayer et laver le sol ! » Mais croyez-vous que ce soit si simple que ça ? Là aussi il y a à réfléchir et à se montrer vigilant. Simplement d’après la façon dont vous vous y prenez pour commencer ce travail que vous prétendez si facile, vous révélez votre intelligence. Même pour balayer, il y a tout un ordre à suivre, et certaines précautions à prendre pour ne pas soulever des quantités de poussière. Vous direz que vous utilisez un aspirateur. C’est très bien, mais là aussi il faut être vigilant pour ne pas passer plusieurs fois au même endroit et en négliger d’autres, ne pas heurter tous les meubles, ne pas emporter une chaise avec le fil, etc. Aucun travail ne peut se faire sans attention, sans réflexion. Quel que soit ce travail, physique ou mental, il faut voir tout d’abord comment l’organiser, dans quel ordre l’exécuter. C’est ce que l’on appelle avoir une bonne méthode de travail. Alors observez-vous, et quelle que soit la tâche que vous entreprenez, réfléchissez à la manière dont vous allez la préparer et l’exécuter.

Pensée du samedi 22 août 2020 - l’Amour fait circuler la vie

Il existe un remède universel pour rétablir la santé et l’équilibre de l’organisme. Ce remède, c’est l’amour. La vie et l’amour sont liés, et pour que la vie circule en abondance, il faut appeler l’amour. Oui, la vie naît de l’amour. Là où il y a de l’amour, il y a la vie ; là où l’amour diminue, c’est la mort qui s’approche. Toutes les religions nous enseignent l’amour envers Celui qui donne la vie. Cet Être qui remplit l’univers, nous pouvons Le trouver partout : Il est dans la terre, dans les plantes, dans l’eau, dans l’air, dans le feu, dans notre organisme, dans le soleil, dans les étoiles, partout.

Pensée du vendredi 21 août 2020 - l’Amour - remplacer le plaisir par le travail

Rien dans le ciel ni sur la terre ne peut vous interdire d’aimer. L’amour, c’est la vie. Mais il faut apprendre à aimer, c’est-à-dire apprendre à spiritualiser et à sublimer son amour. Pourquoi ? Pour faire un travail avec cet amour. « Comment, un travail ? Et le plaisir alors ? » Le plaisir sera remplacé par le travail. « Et on n’aura plus de plaisir ? – Si, vous aurez le plaisir, mais beaucoup plus subtil, beaucoup plus complet, un plaisir que rien jamais n’altérera, alors que le plaisir tel qu’on le comprend en général se transforme tôt ou tard en cendres. » Il y a un plaisir qui ressemble à de l’or et un autre qui ressemble à du plomb. L’or ne rouille pas, ne s’oxyde pas, il est toujours noble, précieux, rayonnant. Tandis que le plomb est terne : si vous le coupez un peu, il brille quelques minutes, et après, de nouveau il ternit. Lorsque les alchimistes cherchaient à transformer le plomb en or, en réalité ils ne demandaient qu’à transformer la nature humaine inférieure en nature supérieure, divine, c’est tout. Et c’est possible lorsque l’homme apprend à remplacer le plaisir par le travail.

Pensée du jeudi 20 août 2020 - la Science - maintenir l’équilibre entre la technique et la morale

Depuis la découverte du laser, la science a été obligée d’admettre qu’il n’existe pas de plus grande force que la lumière. Malheureusement, cette force-là aussi peut être utilisée pour le mal comme pour le bien. Les civilisations qui ont précédé la nôtre étaient déjà parvenues à des réalisations inouïes grâce à la lumière. Les Atlantes, parmi beaucoup d’autres découvertes, avaient fait aussi celle du laser ; ils savaient se servir de la lumière du soleil pour faire marcher les engins très perfectionnés qu’ils possédaient ; tout fonctionnait à la lumière. Seulement ils firent un très mauvais usage de leur science et de leur pouvoir, et c’est ce qui causa leur perte. C’est une tendance innée de la nature humaine que de tout utiliser pour satisfaire ses instincts inférieurs : la cupidité, la volonté de domination… C’est pourquoi, s’il n’y a pas à la tête de l’humanité des êtres raisonnables et éclairés capables de maintenir l’équilibre entre la technique et la morale, il se produira de grandes catastrophes comme celles qui ont causé l’effondrement de l’Atlantide.

Pensée du mercredi 19 août 2020 - la Nourriture - dans le silence les aliments nous parlent

Il est très important d’apprendre à manger dans le silence en se concentrant sur la nourriture. Car les aliments ne sont pas une matière morte, ils nous parlent, ils nous communiquent leurs secrets. La nourriture, c’est de la lumière solaire condensée, des sons condensés. Oui, car la lumière n’est pas séparée du son, mais pour l’entendre il faut être attentif, il ne faut pas avoir la pensée occupée ailleurs. Pour celui qui s’est exercé à l’entendre, la lumière parle, elle chante, c’est de la musique, c’est le Verbe divin. Dans le vacarme du monde contemporain, on ne peut rien entendre, et c’est tellement dommage ! Tandis que le silence prépare les conditions pour que nous puissions comprendre le langage de la nourriture.

Pensée du mardi 18 août 2020 -le Soleil - apprendre à recevoir ses rayons

Un rayon de soleil est en réalité un flux de milliards de particules, et chacune de ces particules contient un savoir formidable concernant le soleil et ses habitants. Quand vous aurez appris à recevoir les rayons du soleil, à les comprendre, à les déchiffrer, ils vous apporteront le savoir du soleil, et non seulement son savoir, mais aussi son amour pour toutes les créatures, et enfin sa vie, sa force. Si la majorité des humains ne reçoivent presque rien du soleil, c’est parce qu’ils se contentent de le regarder en pensant à autre chose. Ils doivent apprendre quelle est la nature de ses rayons et se préparer à les recevoir afin de bénéficier de toutes leurs richesses. Les rayons du soleil peuvent tout vous donner, mais à condition qu’ils trouvent en vous une porte ouverte.

Pensée du lundi 17 août 2020 - la Nudité permet de découvrir une autre vérité

Pourquoi la nature a-t-elle donné à l’homme cet instinct de vouloir contempler la femme dans sa nudité ? Pourquoi cherche-t-il toujours à la voir déshabillée ?… Malheureusement, les humains ne savent pas interpréter le langage de la nature : ils constatent en eux certains instincts, ils s’arrêtent à leurs manifestations les plus grossières, ils capitulent, ils sombrent, et c’est fini. Pourquoi n’apprennent-ils pas à utiliser ces instincts pour leur développement spirituel ? En réalité, la nature veut pousser l’homme à aller au-delà des apparences pour découvrir une autre vérité. L’homme doit apprendre à contempler la femme au-delà de sa nudité physique, dans la nudité de son âme et de son esprit, c’est-à-dire dans la plus grande pureté, la plus grande lumière. En haut, il n’y a plus rien d’impur ni de laid, mais seulement l’innocence et la splendeur.

Pensée du dimanche 16 août 2020 - le Vide et le plein - leur rencontre entretient la vie

Le vide recherche le plein pour être comblé, le plein attire le vide pour lui donner de sa plénitude… et depuis l’origine du monde, c’est cette rencontre du vide et du plein qui crée et entretient la vie. Qu’est-ce que la conception d’un enfant ? L’union du vide et du plein. Qu’est-ce que la nutrition ? L’entrée du plein (la nourriture) dans le vide (l’estomac). Et qu’est-ce que la vie spirituelle ? La fusion du vide (l’âme humaine) et du plein (la Divinité). Car l’âme humaine est une vierge qui doit se montrer réceptive et humble afin d’attirer l’Esprit de Dieu qui la fertilisera. Plein et plein se repoussent ; mais l’humilité, qui est une pauvreté, est en même temps une richesse, car elle permet d’attirer la Divinité. II faut être vide, c’est-à-dire humble, vis-à-vis de Dieu, pour être comblé par sa plénitude. Si vous êtes rempli, gonflé, orgueilleux, vous Le repousserez. Vis-à-vis des humains, c’est différent. Pour aider les humains, vous devez être plein ; si vous êtes humble, ils vous écraseront. Il faut donc être vide devant Dieu et plein devant les humains.

Pensée du samedi 15 août 2020 - les Événements de la vie - pour nous obliger à évoluer

Conservez toujours précieusement en vous le désir de vous instruire, d’élargir votre champ de vision. Beaucoup, malheureusement, quand ils voient l’ampleur de la science spirituelle, au lieu de se réjouir, sont effrayés et rentrent dans leur coquille : ils sentent que non seulement ils devront accepter beaucoup de changements dans leur façon de penser, mais aussi dans leur comportement, et ça ne leur plaît pas d’être ainsi bousculés, ils préfèrent s’en tenir au petit monde limité qu’ils se sont fabriqué, c’est plus sûr, plus confortable. Eh bien, qu’ils se détrompent : celui qui reste à mijoter dans ses vieilles idées s’expose à toutes sortes d’inconvénients, et ce sont les événements de la vie qui, sans lui demander son opinion, viendront le secouer pour l’obliger à évoluer. Laissez tout espoir que vous pourrez être heureux et tranquille en vous abandonnant à la stagnation.

Pensée du vendredi 14 août 2020 - les Femmes doivent s’unir pour régénérer l’humanité

Pendant des siècles, l’homme a abusé de son autorité sur la femme : il s’est montré égoïste, injuste, violent, cruel. Et maintenant la femme se réveille… Mais elle ne se réveille pas dans la lumière, la vraie ; elle se redresse pour prendre sa revanche et les conséquences n’en seront pas meilleures, même pour elle. Il faut maintenant que la femme pardonne à l’homme ; puisqu’elle est la mère, puisqu’elle a plus d’amour que l’homme, puisque sa nature la porte à être bonne, indulgente, généreuse, prête à se sacrifier, il ne faut pas qu’elle cherche à se venger. La femme doit s’élever au-dessus de ses intérêts personnels afin de s’éveiller à des vertus plus grandes. Toutes les femmes sur la terre doivent s’unir pour un travail de construction, un travail sur les enfants qu’elles mettent au monde, et sur les hommes, pères de leurs enfants, afin de les entraîner dans un travail de régénération de l’humanité.

Pensée du jeudi 13 août 2020 - l’Être humain - comparable à un sous-marin muni d’appareils pour se diriger

Parce que le chemin y est quelquefois difficile à discerner, beaucoup de gens n’ont aucune envie de pénétrer dans le monde spirituel : ils ont peur de s’y perdre. C’est vrai qu’on peut s’y perdre ; exactement comme on peut se perdre sur la mer si on n’a pas de boussole. Mais dans la vie spirituelle aussi on peut avoir une boussole, et le jour où l’on arrive au port, on est ébloui. Il existe d’ailleurs des moyens de se diriger même sans voir le chemin. Que voient les occupants d’un sous-marin pour se diriger dans les profondeurs de la mer ? Rien, mais le sous-marin est muni d’appareils dont le commandant sait interpréter les indications, et le voyage se déroule sans incident. Eh bien, l’être humain est comparable à un sous-marin : il possède intérieurement des appareils qui lui permettent de se diriger. Mais ces appareils sont rouillés parce qu’il ne les a pas utilisés depuis des réincarnations, ou bien ils sont faussés à cause de la vie désordonnée qu’il a vécue, et c’est à lui maintenant de les rendre à nouveau capables de fonctionner.

Pensée du mercredi 12 août 2020 - l’anecdote de l’Ange qui a voulu connaître la vie sur terre - Un ange voulut un jour connaître la vie sur la terre

Un ange voulut un jour connaître la vie sur la terre, et pour mieux l’étudier il prit la forme d’un cochon. L’existence lui paraissait magnifique, délectable… Il mangeait des glands ainsi que ce mets savoureux que l’on appelle pâtée. Il s’était marié avec une charmante truie, et il était entouré d’une quantité d’adorables petits cochonnets. Mon Dieu, quel bonheur ! Il ne pouvait plus s’arracher à une pareille félicité et les anges, là-haut, commencèrent à s’inquiéter : ce stage durait beaucoup plus longtemps que prévu. Ils lui envoyèrent des messages, mais rien à faire !… À la fin, ils se dirent que la seule solution était de lui couper la tête. Le cochon fut donc égorgé et mangé, et quand l’ange sortit de cette forme… appétissante ! il fut stupéfait d’avoir pu si longtemps s’oublier dans cet état et il remercia ses frères de l’avoir libéré. Malheureusement beaucoup d’êtres humains font la même expérience : ils s’enfoncent si profondément dans la matière qu’ils deviennent comme des cochons, et il ne faut pas s’étonner si le Ciel leur envoie quelques bonnes secousses pour les obliger à se débarrasser de leur forme animale et à retrouver leur forme divine.

Pensée du mardi 11 août 2020 - les Congrès fraternels - se consacrer à son travail spirituel

Puisque vous avez un idéal spirituel, vous devez au moins, pendant les quelques jours où vous participez à des congrès fraternels, vous y consacrer entièrement, ne pas avoir un pied ici et un pied ailleurs, car ce n’est pas dans cette bifurcation que vous obtiendrez de grands résultats. Quand vous rentrerez chez vous, vous pourrez retrouver toutes vos occupations, mais pendant ces congrès, tâchez de faire une petite retraite pour vous retrouver, pour comprendre qui vous êtes, quel est le sens de votre existence, et avoir enfin une petite conversation avec le monde divin. Sinon, au moment où il faut se concentrer, méditer, votre pensée est ailleurs. Alors, à quoi cela sert-il que vous soyez là ? C’est même du temps perdu pour vous. Puisque nous nous réunissons pour nous retrouver, nous purifier et devenir capables d’exécuter un travail divin, tâchez de ne pas vous éparpiller dans des activités qui introduiront en vous des éléments étrangers à ce travail.

Pensée du lundi 10 août 2020 - les Principes masculin et féminin - l’Initié développe les deux

Le principe masculin et le principe féminin sont deux puissances qui, dès qu’elles sont mises en présence, commencent à faire un travail déterminé. Même si l’homme et la femme n’en sont pas conscients, cette action a lieu : le principe masculin devient actif, dynamique, tandis que le principe féminin devient réceptif. Les Initiés, qui vont toujours beaucoup plus loin dans la compréhension de tous les phénomènes naturels, savent utiliser cette loi dans la vie spirituelle pour éveiller certaines qualités en eux. À ce moment-là, il ne s’agit plus d’hommes ni de femmes, mais de principes divins. Pour développer en lui les facultés féminines de réceptivité, d’humilité, de douceur, de bonté, d’obéissance, l’Initié se met en présence du principe masculin, le Père céleste. Et pour développer la puissance, la force, la volonté, il se met en contact avec le principe féminin, la Mère divine. C’est ainsi qu’en développant des qualités masculines et féminines, l’Initié marche sur le chemin de la perfection.

Pensée du dimanche 9 août 2020 - le Royaume de Dieu viendra quand tous y consentiront

Les humains ont tous les éléments nécessaires pour que le Royaume de Dieu vienne sur la terre. Le seul obstacle est leur mauvaise volonté : ils ne veulent pas participer à ce travail pour le bien de l’humanité, chacun reste préoccupé de ses seuls intérêts. Comment dans ces conditions le Royaume de Dieu peut-il se réaliser ? Si tout le monde consentait à faire les quelques efforts nécessaires, les améliorations seraient très rapides. Mais le plus important est là : le consentement. Un homme comme Hitler, par exemple, croyez-vous qu’il avait des qualités tellement exceptionnelles ? Pas du tout, mais il a eu la chance de rassembler, à cause des circonstances, le consentement de millions d’Allemands, et c’est pourquoi il est devenu tellement puissant. Et si maintenant, au lieu d’être donné à des idées de racisme et d’exclusion, le consentement pouvait être donné aux idées de fraternité universelle, ce serait le Royaume de Dieu, l’Age d’Or.

Pensée du samedi 8 août 2020 -l’Amour - appelez-le comme une source qui purifie

Lorsque vous êtes angoissé ou irrité, au lieu de vous ronger ou d’aller partout inquiéter les autres, restez tranquille. Commencez par respirer, puis prononcez un mot avec amour, faites un geste avec amour, envoyez une pensée avec amour… Vous constaterez que ce qui fermentait et se putréfiait en vous est chassé très loin. En faisant appel à l’amour, vous avez ouvert une source en vous ; alors maintenant laissez-la travailler, elle purifiera tout. Vous voyez, c’est facile, il suffit d’ouvrir son cœur, de déclencher l’amour. Essayez et vous vous demanderez pourquoi vous n’avez pas encore utilisé cette méthode. On entend parler de l’amour, et on rit, on joue avec l’amour au lieu de s’en servir comme le moyen le plus efficace de salut.

Pensée du vendredi 7 août 2020 - le Système nerveux - correspond au soleil dont tout dépend

Si dans la vie courante les humains possèdent la notion de hiérarchie, c’est qu’elle leur a été donnée par l’Intelligence cosmique qui a instauré une hiérarchie non seulement dans l’univers, mais aussi dans leur corps physique. L’homme est fait d’un système osseux qui correspond au monde minéral et qui, comme lui, joue le rôle de support matériel ; sur les os sont accrochés les muscles, comme la végétation est accrochée au sol. Le système circulatoire, avec les canaux et les vaisseaux sanguins, correspond aux rivières, aux cours d’eau, aux lacs, car l’eau est le sang de la terre qui nourrit toute la végétation. Le système respiratoire correspond à l’air. Et enfin le système nerveux correspond au soleil dont tout dépend. Or, nous savons que ce ne sont pas les os qui commandent, mais le système nerveux, qui est le plus subtil, le plus fin, le plus évolué. Pourquoi n’a-t-on pas tiré de cette constatation une conclusion philosophique ? Pourquoi la science a-t-elle égaré l’humanité en donnant la première place à la matière au lieu de la donner à l’esprit ?

Pensée du jeudi 6 août 2020 - le Corps de gloire - grâce auquel l’Initié peut agir à distance sur les créatures

Au moment de la transfiguration sur le mont Thabor, Jésus est apparu à ses disciples dans une telle lumière, un tel éclat qu’ils n’ont pu le supporter et ils sont tombés la face contre terre. Cette transfiguration était une irruption, dans le plan physique, du corps spirituel de Jésus, son corps de gloire. Le moment n’était pas venu pour Jésus de détacher son corps glorieux du corps physique pour vivre définitivement en lui, mais il pouvait déjà apparaître dans la plénitude de sa manifestation… Quelques personnes ont pu voir le corps glorieux de certains Initiés quand ils étaient dans des états de ravissement et d’extase : leur visage rayonnait, la lumière jaillissait de tout leur être. C’est grâce à ce corps que les Initiés peuvent se déplacer dans l’espace, et agir aussi à distance sur les créatures pour les aider. Oui, et même si son corps physique est usé, malade, un Initié peut toujours travailler et envoyer de l’aide, car le corps physique et le corps de gloire sont deux réalités tout à fait différentes ; le corps de gloire est toujours là, vivant, rayonnant, il peut toucher les créatures à travers l’espace pour les instruire, les conseiller, les consoler ou leur donner ses bénédictions.

Pensée du mercredi 5 août 2020 - le Soleil - l’aimer pour résister aux manifestations négatives du feu

Chaque grande période de l’histoire de la terre est marquée par la prépondérance d’un des quatre éléments : terre, eau, air, feu. À notre époque, c’est le feu qui va dominer, l’humanité connaîtra le feu sous toutes ses formes. C’est pourquoi nous devons nous renforcer et devenir les amis du feu. En nous liant au soleil, qui est le vrai feu, en le contemplant, nous changeons peu à peu les vibrations de notre être jusqu’à sentir que nous nous fusionnons avec le soleil. Ceux qui aiment le soleil, qui ont compris la place qu’il doit occuper dans leur vie spirituelle, résisteront aux manifestations négatives du feu.

Pensée du mardi 4 août 2020 - les Pensées et sentiments - reconnaître leur nature en nous

À chaque instant de la journée, vous devez être conscient de ce qui entre en vous et de ce qui sort de vous, analyser les pensées, les désirs, les sentiments qui vous envahissent, et en même temps les éléments qui vous quittent, que vous perdez. C’est toute une science qui se découvre ainsi devant vous. Dans votre laboratoire intérieur, vous étudiez sur vous-même la réalité des choses, vous observez si vous progressez ou au contraire si vous reculez. Quand on n’est pas conscient, comment se rendre compte de ce qui se passe ? Il m’arrive quelquefois de demander à certaines personnes : « À quoi pensez-vous ? » et elles me répondent : « Je ne sais pas. » Je suis stupéfait. On entre chez elles et on en sort comme dans un moulin, mais elles n’y font pas attention, elles ne savent pas qu’il y a toutes ces entrées et ces sorties ! Comment voulez-vous que des êtres pareils soient les maîtres de la situation ? Ils seront toujours faibles, toujours vaincus. Quels que soient les courants qui vous traversent, vous devez reconnaître leur nature, les régions d’où ils viennent, afin de pouvoir les classer. C’est alors que vous progresserez.

Pensée du lundi 3 août 2020 - Chanter sans que la force soit prédominante 

Il arrive que vous chantiez en mettant beaucoup de force dans votre voix. Ce n’est pas mauvais, mais cette force ne peut pas tellement produire d’émotions spirituelles. Il vaut mieux insister davantage sur le sentiment, car il apporte quelque chose de plus vivant, de plus subtil, et la voix gagne en expressivité. Et si à votre interprétation vous ajoutez aussi la lumière, c’est-à-dire une pensée, à ce moment-là ce sera parfait. Chanter très fort ne donne jamais les meilleurs résultats. C’est sensationnel en apparence, mais cela ne touche pas les régions les plus subtiles de l’âme et de l’esprit. L’important, c’est de pouvoir doser, mesurer. Il ne faut pas que la force soit prédominante. Elle doit être seulement là comme une matière première, sur laquelle travaillent le sentiment qui la rend expressive, et la pensée qui lui donne un but.

Pensée du dimanche 2 août 2020 - la Nature rejette les anarchistes

Beaucoup de gens acceptent la philosophie de l’anarchie sans voir les dangers du chemin sur lequel ils s’engagent. Oui, car tôt ou tard ils seront détruits. S’ils étudiaient les lois de la nature, comment l’univers a été créé, les régions dont il est fait et les créatures qui peuplent ces régions, ils comprendraient qu’ils se trouvent dans le corps de la nature vivante et qu’ils doivent se conduire en harmonie avec ce Tout. S’ils s’obstinent à créer des troubles par leur attitude anarchique, la nature « prend une purge », et elle les rejette. Les anarchistes ne sont jamais acceptés longtemps, et si ce ne sont pas les humains qui les éliminent, c’est la nature elle-même qui s’en charge, parce que la nature ne tolère pas la désharmonie. C’est comme une tumeur, un cancer dans son corps, et elle y remédie en expulsant ces indésirables.

Pensée du samedi 1 août 2020 -l’Amour - par sa sublimation, l’homme rencontre Dieu

Dans la nature, le cœur est représenté par les océans. La nature offre son cœur, elle l’expose au soleil et dit : « Mon Seigneur, je te donne mon cœur, mon sang. Sers-toi de lui afin que les plantes, les animaux et les hommes puissent vivre dans l’abondance. » Le soleil prend une partie de ce sang, l’élève, le remplit de dons spirituels, et quand il retourne vers la terre, tous les êtres en bénéficient et se réjouissent. L’Initié répète en lui-même ce don de l’océan au soleil, il ouvre son cœur devant le Créateur en disant : « Je Te le donne. » Cette prière ardente, ce sacrifice accompli dans le cœur de l’homme est semblable à celui qui se produit dans la nature. Grâce à la sublimation de son amour, de son sang, l’homme rencontre le soleil, Dieu Lui-même, et cette rencontre l’enrichit de nouvelles et divines essences qui se communiquent à tout son être.

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog