Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2019-05-18T04:55:00+02:00

WESAK

Publié par Rose du Sud
WESAK - 18 MAI 2019
 

Omraam Mikhaël Aïvanhov
Extrait de la conférence du 1er mai 1947
 
«Chaque année à la pleine lune de Mai, les Initiés du monde entier vont en Agartha, physiquement ou astralement. Nous ferons un travail pour nous joindre collectivement à cette cérémonie et je vous demande de vous y préparer. On pourra se lier à l’Agartha même la veille. Et nous ne la raconterons pas à tout le monde. Nous ferons un jeune de vingt-quatre heures, avec des prières et des méditations. Pas plus. Mais nous pourrons ainsi recevoir un peu des effluves extraordinaires qu’enverront les Initiés, parce que nous serons liés à eux.
 
Pendant le silence, ceux d’entre vous qui savent orienter leur pensée, la dirigeront vers le lieu de cette assemblée. Pour ceux qui ne peuvent faire un tel travail, il n’y aura pas de consigne, on ne leur dira rien de spécial. Ils peuvent aussi diriger leur attention vers l’Agartha, cela permettra que la cérémonie produise de plus grands résultats.
 
Pour pouvoir se lier à l’Agartha, une chose est nécessaire : «l’harmonie». Et une autre : «il faut avoir pardonné à tous ses ennemis». On ne peut vivre cette cérémonie si on a gardé dans sa vie le moindre des malentendus. Ces conditions bénéfiques permettront que nos prières reçoivent des exaucements magnifiques. Durant toute la journée et même pendant la nuit, on pourra se dédoubler et aller en Agartha assister à la cérémonie. Faites votre possible, préparez-vous. Ce serait merveilleux de prendre part à un tel travail.
 
Voici quelques recommandations. Comme le métal trouble la réception des vibrations et des influences venant de l’Agartha, il ne faut avoir sur soi aucun objet métallique : épingle, boucle de ceinture, crochet, bague, montre ou pièce de monnaie. Cela troublerait la réceptivité. Vous ignorez l’heure de la cérémonie en Agartha, mais vous la saurez pourtant. Vous adopterez une bonne attitude qui vous permette de vous lier aux Initiés, avec la pensée de recevoir la bénédiction qu’ils enverront à tous les enfants de Dieu.
 
Nous pourrions faire tous ensemble un travail en utilisant des formules que je connais, mais pour cela il faut que soit éliminé tout ce qui n’est pas harmonieux. Toute disharmonie provoquerait un grand trouble. Chacun de vous se liera à la cérémonie du Wesak ou dans l’isolement ou en groupe comme il le préfère. Plus tard, lorsque de bonnes conditions auront été créées et qu’un triage se sera effectué, on ne choisira pour chanter et prier ensemble que des disciples qui auront donné des exemples de largeur, de patience, d’indulgence, de dévouement et de chaleur. Les autres, on les laissera continuer à se pavaner comme des pontifes qui se croient capables d’enseigner, d’instruire comme s’ils étaient des Initiés.
 
Nous avons besoin ici que des enfants de Dieu, des enfants de la Lumière, et non des personnalités qui se gargarisent de l’idée de leur puissance, alors qu’ils ne sont reconnus ni sur la terre ni dans le ciel. Les êtres de l’amour sont connus en haut, et ici, nous les reconnaissons. Les autres ne sont connus qu’en bas. Être connu en haut, c’est le monde invisible qui s’ouvre. Quand vous sentez le monde invisible s’ouvrir devant vous ou en vous, c’est que l’on vous a reconnu en haut. Pour être connu des esprits du monde divin, il faut qu’ils vous voient. Que fait le capitaine d’un bateau qui sombre en mer? Il envoie un signal d’alarme ou une fusée lumineuse, afin qu’on vienne le secourir. Si vous n’envoyez pas vers le ciel un signal lumineux, qui saura en haut que vous vous noyez? Il faut déchirer les ténèbres en projetant une lumière puissante, afin que l’on vous voie. Vous dites que l’on vous connaît, là-haut. Pas du tout. Si vous n’avez pas de lumière, nul ne vous voit. Nous naviguons tous sur l’océan de la vie. Souvent notre bateau essuie de terribles tempêtes et risque le pire naufrage. Pour être secouru, il faut savoir envoyer vers le ciel des rayons lumineux. Alors on viendra nous sauver.
 
Beaucoup se font des illusions. Ils sont ici de grands personnages, mais en haut on ne les voit pas, on ne les connaît pas, parce qu’ils n’ont ni lumière, ni chaleur. D’autres sont connus parce qu’ils ont du cœur, une vraie intelligence et des vertus. Ils sont inscrits sur «Livre de la Vie» notés dans la paume de Dieu. Cette inscription ne s’efface jamais.
 
Attirez à vous, grâce à un amour céleste qui n’a rien à faire avec l’amour ordinaire le regard des esprits invisibles qui veillent sur l’humanité. Quand vous serez repéré dans les ténèbres de la terre, vous serez aidé, secouru, et vous pourrez dire combien le monde ouvert devant vous est magnifique et vous irez vous y promener…»
Omraam Mikhaël Aïvanhov
 

La grande invocation

 
Du point de lumière dans la pensée de Dieu,
Que la lumière afflue dans la pensée des hommes,
Que la lumière descende sur la terre.

 
Du point d’amour dans le cœur de Dieu,
Que l’amour afflue dans le cœur des hommes,
Puisse le Christ revenir sur terre.

 
Du centre où la volonté de Dieu est connue,
Que le dessein guide le faible vouloir des hommes,
Le dessein que les maîtres connaissent et servent.
Du centre que nous appelons la race des hommes,
Que le Plan d’amour et de lumière s’épanouisse
Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal.

 
Que lumière, amour et puissance restaurent le plan sur la terre.
qu'elle affirme avoir reçu
du Maître de Sagesse Djwal Khul

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog